piercings

ARTISTE

Lourdes Vilalta

J'ai commencé à tatouer à 17 ans et depuis, je n'ai pas arrêté. J'ai su que c'était une vocation dès que tout le reste a cessé de me donner l'illusion du tatouage.

Expérience: 7 ans

Style de tatouages: Micro-réalisme

Études: Madrid

Quel genre de tatouages ​​pouvez-vous obtenir avec Lourdes ?

Voulez-vous en savoir plus sur Lourdes ?

01

01

Comment êtes-vous devenue tatoueuse ?

J'ai commencé à dessiner du réalisme à l'âge de 14 ans, alors que j’avais toujours voulu être styliste. Marilyn Monroe est mon idole depuis que je suis toute petite, quand j'ai acheté mon premier cahierpour le collège, la première chose à laquelle j'ai pensé c’est à dessiner Marilyn pour la coller sur le cahier. C’est là qu’est née sur ma carrière dans le réalisme : j'ai tellement aimé l'aspect de mon premier visage que je n'ai pas pu arrêter de le dessiner. Les gens ont commencé à me demander des portraits de grands-parents, de couples, d’animaux... Quand j'avais 16 ans, Instagram m'a fait connaître celui qui, à ce jour, reste l'un de mes tatoueurs de réalisme préférés. tout de suite quand j'ai vu son travail, je me souviens que ça a été un déclic, comme si une ampoule s'était allumée dans ma tête "imagine que, ce qu’on fait sur une feuille, on le fait sur la peau". Quand je suis entrée au lycée en section arts, j'étais entourée d'artistes qui n'ont pas hésité à me faire confiance : grâce à eux j'ai commencé à tatouer à l'âge de 17 ans, et depuis je n'ai pas arrêté. J'ai su que c'était une vocation dès que tout le reste a arrêté de m’intéresser, comme j’étais contente de tatouer, comment le tatouage me donnait de la confiance en moi-même et aussi la confiance des autres.

02

02

Comment le monde du tatouage a-t-il changé votre vie ?

En fin de compte, je pense qu’on passe par différentes étapes, comme pour tout ; en fonction des personnes dont on s’entoure, on peut être plus ou moins heureux du monde dans lequel on évolue. On cherche toujours quelqu'un qui nous motive à continuer à aller de l’avant et qui ne le présente pas tout en noir, parce que c'est une profession très dure et c’est facile de se faire couler par les gens. Aujourd'hui encore, je n'en changerais pour rien au monde, le lien qu’on crée avec les clients, la confiance qu'ils nous accordent, le fait de laisser une trace sur la peau des autres, c’est un cadeau.

03

03

Quel style de tatouage préférez-vous ?

Fine line et micro-réalisme ; j'aimerais évoluer petit à petit dans le réalisme et m'ouvrir à des pièces importantes. 

04

04

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans le fait d'appartenir à la communauté Noble Art ?

Avec mes collègues, j'ai trouvé un foyer où je me sens soutenue et valorisée, sur le plan artistique et personnel.

05

05

Depuis combien d'années faites-vous du tatouage ?

7 ans

Prenez rendez-vous avec Noble Art

Remplissez ce formulaire et commencez à vivre l’expérience Noble Art. Nous vous attendons dans nos studios ! Venez nous rendre visite !

*Les champs obligatoires